Quels aliments pour prendre soin de mes cheveux ?

Pas de volume, chute inhabituelle, perte de brillance et couleur terne, votre chevelure montre clairement des signes de fatigue. Et si la solution se trouvait dans votre assiette ? Savez-vous ce qui se cache dans les aliments que vous ingérez et quel est leur rôle ?

Évidemment, il ne faut pas négliger la part héréditaire de la nature de vos cheveux. Il est  peu probable que vous ayez jamais la crinière de Carrie Bradshaw si vous êtes asiatique par exemple. Mais l’alimentation joue un rôle important dans la pousse et la vie du cheveu, et influe donc sur sa qualité. En effet, le cheveu absorbe les nutriments distribués par la circulation sanguine à sa racine. Ainsi, lorsque vous suivez un régime alimentaire strict, déséquilibré, vous pouvez rapidement constater une chute de cheveux plus importante que d’habitude. Certains nutriments participent clairement à la beauté de votre cheveu.

Des cheveux solides grâce aux protéines ?

C’est la kératine qui confère au cheveu sa remarquable élasticité, elle en est le principal composant. A cette kératine s’ajoute une combinaison de 18 acides aminés (notamment la cystéine et la méthionine). Les protéines animales permettent de fabriquer une kératine de qualité (fromages, poulet, boeuf, poisson) car elles sont pleines de cystéine et la méthionine. Les végétariens peuvent retrouver ces acides aminés dans le quinoa, les lentilles et le soja.

Des vitamines B pour les aider à pousser ?

Les vitamines du groupe B sont une potion magique pour vos cheveux : elle synthétisent la kératine, assainissent le follicule pileux, fortifient les racines… Vous pouvez les trouver dans quantité d’aliments : viande rouge et blanche, poissons et fruits de mer, œufs, légumes et fruits secs, levure de bière, germe de blé…

Le fer empêche la chute de cheveux ?

Le fer transporte l’oxygène au cuir chevelu et est indispensable aux globules rouges. Il intervient dans la structure de la kératine. Il vaut mieux privilégier le fer animal (boeuf, boudin noir, oeuf, huître) qui est mieux assimilé que le fer végétal (lentilles, épinards, pois chiches, graine…) mais vous pouvez tout à fait varier. Associé à la vitamine C (persil, jus de citron), son absorption est boostée.

Protéger ses cheveux grâce au soufre et au zinc ?

Le soufre et le zinc participe à la formation du cheveux et sont même essentiels : le soufre cimente les protéines de la kératine entre elles, et le zinc relie les terminaisons soufrés de ces protéines. Par ailleurs, le zinc joue un rôle d’antioxydant, protégeant ainsi les cheveux des radicaux libres. Vous en retrouvez dans le pain complet, le boeuf, les huîtres, le foie et le germe de blé. Le soufre, lui, se trouve dans la viande et le poisson, les œufs, les oignons et l’ail.

      Login/Register access is temporary disabled